aceriblogo risque_zero
L'information sur les risques industriels en Bourgogne

L’Agence de Communication et d’Echanges sur les Risques Industriels en Bourgogne – ACERIB – est née du constat d’une carence dans la communication et l’information des riverains concernés par les industries d’une part, de la faible représentation des associations d’autre part.
Et pourtant le droit de savoir et de comprendre des riverains constitue un gage de succès pour une cohabitation saine et transparente entre l’industrie et la cité. Au premier plan sont bien sûr concernées les entreprises répertoriées « SEVESO » par la loi, du fait qu’elles présentent des risques potentiels avérés d'explosion, d'incendie ou de toxicité.
Mais d'autres nuisances d'actualité - pollution sonore, trafic, rejets dans l'environnement - sont elles aussi ressenties par la population. Outre votre questionnement vis à vis de la santé et la sécurité, les conséquences sur l'urbanisme et de la perte potentielle de valeur de l'habitat reste une de vos préoccupations premières.
Quels sont les véritables risques ? L'industrie agit-elle toujours dans une logique de profit ? Sans contrôle ? Nous cache-t-on la vérité ?
Constituer un lieu d'échanges où vos questions puissent être débattues avec des réponses qui vous soient communiquées, nous l'espérons de manière claire et pertinente est, de ce point de vue, essentiel.

Eric FINOT, Président de l'ACERIB
Le risque industriel en Bourgogne
 
 
 
 
Que faire en cas d'accident ?
Vos questions
Glossaire
Nous contacter
L'actualité des risques technologiques

Le 13 octobre 2016 se tenaient à Douai les 7èmes assises nationales des risques technologiques, l'occasion pour l'ACERIB de rencontrer des acteurs nationaux et de s'informer sur l'actualité et les tendances à venir.
Directive SEVESO 3 : une simplification administrative appréciée
La nouvelle classification des substances chimiques (CLP) permet une harmonisation mondiale ; chaque pays ayant auparavant sa propre classification, elle permet de simplifier les échanges internationaux, très nombreux dans ce domaine.
Malveillance, terrorisme : les sites sont-ils protégés ?
Oui, ceux-ci présentent un bon niveau de sécurité selon les services des ministères de l'industrie et de l'environnement (DREAL), qui ont inspecté tous les sites à risque en 2016, conjointement avec la police ou la gendarmerie concernée.
Information des riverains : l'aide précieuse des réseaux sociaux
Si une sirène d'alerte se déclenchait non loin de vous, sauriez-vous quoi faire ? Si vous habitez dans le périmètre "PPI" d'une usine à risque, vous avez reçu une plaquette détaillant les consignes à respecter. En attendant la fin de l'alerte, vous vous brancherez sur votre radio ou votre chaîne de télévision régionale, mais aussi sur twitter et facebook : ces nouveaux medias sont utiles pour signaler si vous avez besoin d'aide, donner de vos nouvelles, et s'informer sur l'évolution de la situation grâce aux sites des pompiers (SDIS), des mairies, de la préfecture...

Info + : en cas d'alerte, rien ne sert de téléphoner car les lignes sont saturées. Par contre, les sms passent toujours !
TELECHARGEZ
NOS PARTENAIRES
logoDREALBourgogne